J’ai appris avec une incommensurable tristesse le décès de Madame Danielle Mitterrand. Qu’elle repose en paix à Cluny en Saône-et-Loire.

Présent à la plupart des rencontres sur l’eau, nous avons pu mesurer l’investissement personnel de cette dame nonobstant son âge pour l’accès des plus humbles, des sans voix, des plus vulnérables, à l’eau.

Elle observait l’eau de manière toute particulière. Elle a offert, à certains acteurs de l’eau dont j’ai le privilège d’en faire partie, une sorte de gamelle enveloppée dans une espèce de sac beige. Le récipient avait quelque chose de particulier : Il épouse la forme naturelle de l’eau.

Elle avait dit à Monsieur Tamsir N’Diaye qu’elle voulait me proposer d’être ambassadeur de sa fondation. Je lui ai dit que je le suis déjà.

A cet au nom de tous mes amis, acteurs de l’eau et militants de la non marchandisation de l’eau, je voudrais rendre hommage à cette femme si particulière et si humaine.

Madame Danielle Mitterrand reposez en paix.

Votre combat pour les nobles causes ne s’arrêtera jamais.